Err

Guide d'utilisation des huiles essentielles Guide d'utilisation des huiles essentielles.

Image en-tête huile essentielle de myrrhe

L'huile essentielle de myrrhe

La myrrhe est la résine aromatique d’un arbuste du désert, le balsamier. Il mesure environ 3 mètres de haut. Il est décharné avec des branches noueuses pleines d’épines. Il fait partie de la famille des burséracées et est originaire d’Afrique de l’Est. Il est présent dans les régions sèches, arides et désertiques de l’Afrique et particulièrement au sein des savanes arides de Somalie.

L'oléorésine est produite en incisant le tronc noueux de l'arbre. C'était un des présents des rois mages fait à l'enfant Jésus, avec l'or et l'encens. Pour obtenir l'huile essentielle de Myrrhe, on distille cette résine. Celle-ci se caractérise par une douce odeur balsamique, aromatique et épicée qui rappelle celle du romarin et du citron.

Durant l’Antiquité, elle servait à nettoyer les blessures, à prévenir l’infection et à ralentir la progression de la gangrène lorsque l’infection était installée. Dans l’Est de l’Afrique, elle est utilisée comme anti-inflammatoire pour soulager les douleurs rhumatismales, et en Inde, elle sert à traiter les ulcères buccaux, la gingivite et la pharyngite.

Ses caractéristiques botaniques sont les suivantes :

  • Genre : Commiphora
  • Espèce : Myrrha
  • Nom commun : Myrrhe, myrrhe amère
  • Famille-1 : Burséracées
  • Mode de vie : Sauvage
En deux mots

Beauté : Réparatrice cutanée, purifiante, régénérante, anti-âge .



Santé : Affections cutanées, douleurs articulaires, diarrhées, gingivites.



Bien être : Calmante, favorise la méditation.



Un peu plus de détail

(Légende : ++++ ==> caractéristique très forte ... + ==> caractéristique légère)

Antiseptique, anti-infectieuse, désinfectante

++++ :
Elle est très utiles pour soigner les aphtes, gingivites et de manière générale tous les problèmes bucco-dentaires, mais également les diarrhées et la dysenterie (maladies infectieuses du côlon) et tous les problèmes infectieux.

Anti-inflammatoires

++++ :
Très utile pour traiter les ulcères cutanés. Elle est également cicatrisante.

Antalgique

+++ :
Elle permet de calmer l’arthrose, l’arthrite et les douleurs articulaires.

Mucolytique, expectorante

+++ :
Elle est particulèrement recommandée pour soulager les affections des voies respiratoires.

Calmante

++++ :
Elle calme et incite à la méditation, contre l'angoisse et l'anxiété.

Anaphrodisiaque

+++ :
Elle calme les libidos trop développées.

Hyper-thyroïdie

+++ :
Elle aide à la régulation endocrinienne (frein thyroïdien).

Propriétés

Grâce à sa concentration en sesquiterpènes (lindestrène, β-elèmène), l'huile essentielle de myrrhe a de fortes qualités antiseptiques et est très utile contre de nombreuses affections variées. On l'emploiera particulièrement en cas :

  • D'infection bactérienne,
  • D'infection virale,
  • De mal de gorge,
  • De toux.

En profitant en plus de ses qualités cicatrisantes et à son action d'amplification de la réponse immunitaire, elle est particulièrement recommandées pour lutter contre les problèmes cutanés:

  • Abcès,
  • Escarre,
  • Furoncles,
  • Lèvres gercées,
  • Plaie,
  • Ulcère cutané.

L'huile essentielle de Myrrhe a une action anesthésique locale puissante (furanoeudesma 1,3 diène, le curzérène, furanodiène), elle est particulièrement recommandées en cas :

  • D'arthrose,
  • D'arthrite,
  • De rhumatismes,
  • De douleurs articulaires.

Elle a une action stimulante sur la circulation sanguine est très bénéfique sur le cuir chevelu, particulièrement au niveau du bulbe capillaire, elle est particulièrement recommandées en cas :

  • De cuir chevelu sensible,
  • De pellicules.

Ses grandes qualités calmantes et équilibrantes la rende très utile en cas :

  • D'angoisse,
  • De fatigue nerveuse,
  • De perturbations du système nerveux central,
  • De peurs ou phobies,
  • De stress.

Utilisations


Les synergies utilisant l'huile essentielle de Myrrhe sont interdites aux femmes enceintes, aux femmes allaitantes, et aux enfants de moins de 6 ans.

Diarrhées et dysenteries

:
Préparer la synergie suivante dans un flacon en verre de 10ml muni d'un codigoutte (disponible en pharmacie) :
  • 8 ml d'huile végétale de Noisette,
  • 2 ml d'huile essentielle de Myrrhe.
Secouer pour bien mélanger puis déposer quelques gouttes sur l'abdomen, 2 fois par jour jusqu'à disparition des symptômes. En cas de dysenterie, il faut absolument consulter un médecin.

Problèmes cutanés importants (escarres, ulcères cutanés)

:
Préparer la synergie suivante dans un flacon en verre d'au moins 50 ml muni d'un codigoutte (disponible en pharmacie) :
  • 30 ml (= 6 cuillères à café, = 3 cuillères à soupe) d'huile végétale de Rose Musquée,
  • 25 gouttes d'huile essentielle de Lavande vraie,
  • 25 gouttes d'huile essentielle de Camomille Allemande,
  • 25 gouttes d'huile essentielle de Myrrhe,
  • 25 gouttes d'huile essentielle de Tea Tree.
Secouer pour bien mélanger puis déposer quelques gouttes sur la plaie avant de recouvrir d'un pansements, matin, midi et soir jusqu'à cicatrisation complète.

Pour tout autre problème cutané : diluer dans une huile végétale et appliquer sur la partie concernée.

Autres problèmes cutanés

:
Préparer la synergie suivante dans un flacon en verre muni d'un codigoutte (disponible en pharmacie) :
  • 30 ml (= 6 cuillères à café, = 3 cuillères à soupe) d'huile végétale de Noyaux d'Abricot,
  • 50 gouttes d'huile essentielle de Myrrhe.
Secouer pour bien mélanger puis déposer quelques gouttes sur la zone concernée, matin et soir, jusqu'à disparition des symptômes.

Aphtes, gingivites

:
Diluer 10 gouttes d'huile essentielle de Myrrhe dans un grand verre d'eau et faire des gargarismes.

Pour calmer des ardeurs sexuelles trop développées

:
Préparer la synergie suivante dans un flacon en verre d'au moins 30 ml muni d'un codigoutte (disponible en pharmacie) :
  • 15 ml ( = 3 cuillères à café) d'huile végétale de Noyaux d'Abricot,
  • 100 gouttes d'huile essentielle de Myrrhe,
  • 100 gouttes d'huile essentielle de Néroli,
  • 50 gouttes d'huile essentielle d'Encens Oliban.
Ingérez 4 à 5 gouttes de la synergie dans un peu de miel ou sur un sucre (après avis médical) et déposer 2 gouttes sur chaque poignet.

Hyperactivité, méditation, nervosité, stress

:
Préparer la synergie suivante dans un flacon en verre muni d'un codigoutte (disponible en pharmacie) :
  • 5 ml ( = 1 cuillères à café) d'huile végétale de Noyaux d'Abricot,
  • 10 gouttes d'huile essentielle de Myrrhe.
Secouer pour bien mélanger puis masser la colonne vertébrale, la voûte plantaire et le plexus solaire, matin et soir jusqu'à disparition des symptômes.

Hyperthyroïdie

:
Préparer la synergie suivante dans un flacon en verre muni d'un codigoutte (disponible en pharmacie) :
  • 5 ml ( = 1 cuillères à café) d'huile végétale de Noisette
  • 10 gouttes d'huile essentielle de Myrrhe.
Secouer pour bien mélanger puis masser la base du cou.

Les précautions d'utilisation


Pour qui ?


L'huile essentielle de Myrrhe est autorisée pour les adultes et les adolescentsL'huile essentielle de Myrrhe est interdite aux femmes enceintesL'huile essentielle de Myrrhe est interdite aux femmes allaitantesL'huile essentielle de Myrrhe est interdite aux bébés de - 3 ansL'huile essentielle de Myrrhe est interdite aux enfants de - 6 ans

Comment ?


L'huile essentielle de Myrrhe est recommadée +++ par voie cutanéeL'huile essentielle de Myrrhe est interdite par voie oraleL'huile essentielle de Myrrhe est recommadée ++ en inhalationL'uile essentielle de Myrrhe est recommadée ++++ en diffusion

Les risques


L'huile essentielle de Myrrhe ne comporte aucun risque particulier

Autres précautions

(attention aux dose et durée maximale)

Application cutanée

:
Ne pas utiliser l'huile essentielle de Myrrhe pure sur la peau. Doit être diluée avec un maximum de 20% (20% ou 1 goutte ou 1ml) dans une huile végétale (80% ou 4 gouttes ou 4ml).

En diffusion

:
Ne pas diffuser l'huile essentielle de Myrrhe pure. La diluer à un maximum de 10% (10% ou 1 goutte) avec d'autres huiles essentielles (90% ou 9 gouttes).

En ingestion

:
L'huile essentielle de Myrrhe ne peut être utilisée en ingestion que sur avis d'un thérapeute.

Asthme et épilepsie

:
Ne peut être utilisée par les personnes asthmatiques ou épileptiques qu'après un avis médical.

Allergènes

:
L'huile essentielle de Myrrhe ne contient pas de composants allergènes.

Comme toute huile essentielle, avant application cutanée, faire un test de tolérance avec l'huile essentielle de Myrrhe : appliquer une goutte à l'intérieur du pli du coude et vérifier 24h après qu'il n'y a pas de mauvaise réaction.

==> ACCÉDER AUX PRÉCAUTIONS GÉNÉRALES D'EMPLOI DES HUILES ESSENTIELLES