Err

Guide d'utilisation des huiles essentielles Guide d'utilisation des huiles essentielles.

Image en-tête extrait essentiel de Manuka

L'huile essentielle de Manuka

Le Manuka est un arbrisseau de la famille des Myrtacée, à feuilles persistantes à écorce écaillée, pouvant atteindre jusqu'à 3 mètres de haut. Ses feuilles sont petites et odorantes et ses fleurs blanches et parfumées. Il est originaire d'Australie, de Tasmanie et de Nouvelle-Zélande où il pousse à l'état sauvage, dans un climat doux et océanique.

Il est utilisé en médecine maori pour ses propriétés antiseptiques, antibactériennes, antifongiques et antivirales. Des recherches ont démontrées que l'huile essentielle de Manuka est beaucoup plus puissante que l'huile essentielle de Tea tree sur certains germes.

Les Maori utilisaient les feuilles et les branches de manuka dans le bain. Ils buvaient des infusions à partir des feuilles de manuka pour traiter des problèmes tels que des infections urinaires, les dermatomycoses, pour lutter contre la fièvre. Ils utilisaient les feuilles broyées en application cutanée pour soigner les blessures, les plaies, les irritations, les démangeaisons, l'eczéma, etc.

Ses caractéristiques botaniques sont les suivantes :

  • Genre : Leptospermum
  • Espèce : Scoparium
  • Nom commun : Manuka, Manuka sauvage
  • Famille-1 : Myrtacées
  • Mode de vie : Sauvage et cultivé

En deux mots


Infections

:
Infections de la bouche, infections ORL, infections cutanées.

Diffusion

:
Aseptiser l’air.

Beauté

:
Peau grasse, peau sensible, pellicules, dermatomycoses, impétigo (infection due à la bactérie staphylocoque aureus), eczéma, acné.

Un peu plus de détails

(Légende : ++++ ==> caractéristique très forte ... + ==> caractéristique légère)

Infections microbiennes

++++ :
Grâce à sa forte concentration en tricétones, l'huile essentielle de Manuka est 20 à 30 fois plus active que l’huile essentielle de Tea Tree d’Australie pour son action positive sur les bactéries Gram + et Gram - (Staphyloccocus, Streptococcus, , Escherichia coli, etc.)

Champignons, mycoses

++++ :
L'huile essentielle de Manuka, avec ses leptospermones et flavesones est 5 à 10 fois plus active que l’huile essentielle de Tea Tree d’Australie sur les champignons, mycoses : Candida albicans, Tricophyton rubrum, Aspergillus niger, Microsporum, etc. (Étude du Docteur Cook du Cawthron Institute). Elle possède de plus de grandes qualités aidant à la régénération cutanée.

Antivirale

+++ :
Les tricétones qu'elle contient procure à l'huile essentielle de Manuka des propriétés antivirales pour soulager certaines infections ORL. Elle peut être utilisée à titre préventif.

Assainissante

+++ :
L'huile essentielle de Manuka élimine les germes de l'atmosphère pour éviter les infections. On peut diffuser quelques gouttes d'huile essentielle de Manuka dans la chambre avant le coucher.

Expectorante

+++ :
Elle dégage les voies respiratoires et favorise l'évacuation des mucosités dans la gorge et les bronches.

Propriétés

L'huile essentielle de Manuka est un très puissant antiviral, antibactérien et antifongique.. Elle est également cicatrisante et on l'utilisera particulièrement pour un grand nombre de problèmes de peau et surtout en cas :

  • d'abcès,
  • d'ampoule,
  • de brûlure légère,
  • de cor,
  • de coup de soleil,
  • d'eczéma,
  • d'escarre,
  • d'herpès,
  • d'infection cutanée,
  • de plaie superficielle,
  • de piqûres d'insectes,
  • de teigne,
  • de mycose,
  • d'ulcère variqueux,
  • de verrue,
  • de zona.

Elle est particulièrement bien adaptée aux problèmes de la sphère respiratoire. Elle sera particulièrement utilisée en cas :

  • de bronchites,
  • de catarrhes,
  • de grippes,
  • de rhumes,
  • de sinusites,
  • de toux.

Utilisations


Les synergies utilisant l'huile essentielle de Manuka sont interdites aux femmes enceintes, aux femmes allaitantes et aux enfants de moins de 6 ans.

Peaux grasses

:
Préparer la synergie suivante dans un flacon en verre d'au moins 10ml munie d'un codigoutte (disponible en pharmacie) :
  • 100 gouttes d'huile végétale de Jojoba,
  • 20 gouttes d'huile essentielle de Manuka.
Secouer pour bien mélanger puis appliquez quelques gouttes de cette synergie sur les zones concernées, 1 fois par jour.

Problèmes cutanés (acné, eczéma, zona, etc.)

:
Préparer la synergie suivante dans un flacon en verre d'au moins 10ml munie d'un codigoutte (disponible en pharmacie) :
  • 100 gouttes d'huile végétale de Rose Musquée,
  • 20 gouttes d'huile essentielle de Lavande vraie,
  • 20 gouttes d'huile essentielle de Laurier Noble,
  • 20 gouttes d'huile essentielle de Manuka,
  • 20 gouttes d'huile essentielle de Palmarosa.
Secouer pour bien mélanger puis appliquer quelques gouttes de cette synergie sur la zone concernée, 2 fois par jour, jusqu'à disparition complète du symptôme.

Champignons, herpès, piqûres d'insecte

:
Si la zone est très petite, vous pouvez appliquer 2 ou 3 gouttes d'huile essentielle de Manuka pure. Pour les peaux particulièrement sensibles ou pour les zones étendues, diluer l'huile essentielle de Manuka dans une huile végétale de Noyau d'Abricot : 2 gouttes d'huile essentielle de Manuka pour 6 gouttes d'huile végétale de Noyau d'Abricot. À Appliquer 1 à 2 fois par jour jusqu'à disparition des symptômes.

Petite ampoule

:
Appliquer 2 ou 3 gouttes d'huile essentielle de Manuka pure. À faire 1 à 2 fois par jour jusqu'à disparition des symptômes.

Ampoules, petites brûlures, petites plaies

:
Préparer la synergie suivante dans un flacon en verre d'au moins 10ml munie d'un codigoutte (disponible en pharmacie) :
  • 30 gouttes de macérât huileux de Millepertuis,
  • 20 gouttes d'huile essentielle de Laurier Noble,
  • 40 gouttes d'huile essentielle de Lavande Aspic,
  • 40 gouttes d'huile essentielle de Manuka.
Secouer pour bien mélanger puis appliquez quelques gouttes de cette synergie sur la zone concernée, 2 fois par jour, jusqu'à disparition complète du symptôme.

Renforcement des défenses immunitaires (préparation de l'hiver)

:
Pour renforcer les défenses naturelles de l'organisme, prendre 1 à 2 gouttes d'huile essentielle de Manuka dans une cuillère à café de miel, 2 à 3 fois par jour maximum.

Troubles respiratoires (bronchite, grippes, rhumes, toux)

:
Préparer la synergie suivante dans un flacon en verre d'au moins 10ml munie d'un codigoutte (disponible en pharmacie) :
  • 10 gouttes ( = 5ml , = 1 cuillère à café) d'huile végétale de Noyau d'Abricot,
  • 30 gouttes d'huile essentielle d'Eucalyptus radié,
  • 30 gouttes d'huile essentielle de Manuka,
  • 20 gouttes d'huile essentielle de Pin sylvestre.
Secouer pour bien mélanger puis appliquer quelques gouttes de cette synergie sur le plexus, matin et soir pendant 2 à 3 semaines.

Gingivite, amygdalite, ulcère buccal, mauvaise haleine

:
Diluer 2 à 3 goutte d'huile essentielle de Manuka dans un dispersant (disponible en pharmacie) et compléter dans un demi verre d'eau. À utiliser en bain de bouche.

Assainir l'atmosphère

:
Diffuser 2 à 3 gouttes d'huile essentielle de Manuka avec quelques gouttes d'huile essentielle d'Orange Douce, de Citron ou de Bergamote.

Les précautions d'utilisation


Pour qui ?

L'huile essentielle de Manuka est autorisée pour les adultes et les adolescentsL'huile essentielle de Manuka est interdite aux femmes enceintesL'huile essentielle de Manuka est interdite pour les femmes allaitantesL'huile essentielle de Manuka est interdite aux bébés de moins de 3 ansL'huile essentielle de Manuka est interdite pour les enfants de moins de 6 ans

Comment ?

L'huile essentielle de Manuka est recommadée ++++ par voie cutanéeL'huile essentielle de Manuka est autorisée par voie oraleL'huile essentielle de Manuka est recommadée ++++ en inhalationL'huile essentielle de Manukae est recommadée ++++ en diffusion

Les risques

L'huile essentielle de Manuka est neurotoxique

Autres précautions



Ingestion

:
L'huile essentielle de Manuka ne peut être ingérée que sur les conseils d'un thérapeute.

Asthme et épilepsies

:
L'huile essentielle de Manuka ne peut être utilisée par des personnes souffrant d'asthme ou d'épilepsie qu'après avis médical.

Neurotoxique

:
L'huile essentielle de Manuka peut présenter un risque neurotoxique si elle est utilisée à très forte dose.

Allergènes

:
L'huile essentielle de Manuka contient des composants qui peuvent être allergènes :
  • linalol (<= 0.2%)
  • limonène (<= 0.03%)

Comme toute huile essentielle, avant application cutanée, faire un test de tolérance avec l'huile de Manuka : appliquer une goutte à l'intérieur du pli du coude et vérifier 24h après qu'il n'y a pas de mauvaise réaction.

==> ACCÉDER AUX PRÉCAUTIONS GÉNÉRALES D'EMPLOI DES HUILES ESSENTIELLES

Bibliographie

1 : Porter N. Manuka: The good oil from New Zealand. HerbalGram . 2001;53:26-30.

2 : Jeong, E., Lee, M., & Lee, H. : Antimicrobial activities of leptospermone isolated from Leptospermum scoparium seeds and structure–activity relationships of its derivatives against foodborne bacteria. Food Science and Biotechnology, 2018; 27(5), 1541–1547.

3 : Song, C., Nam, E., Park, S., & Hwang, C. In vitro efficacy of the essential oil from Leptospermum scoparium (manuka) on antimicrobial susceptibility and biofilm formation in Staphylococcus pseudintermedius isolates from dogs. Veterinary Dermatology, 2013;24(4), 404–409.

4 : Lis-Balchin M, Hart SL. An investigation of the actions of the essential oils of Manuka ( Leptospermum scoparium ) and Kanuka ( Kunzea ericoides ), Myrtaceae on guinea-pig smooth muscle. Pharm Pharmacol . 1998; 50:809-811.

5 : Kim EH, Rhee GJ. Activities of ketonic fraction from Leptospermum scoparium alone and synergism in combination with some antibiotics against various bacterial strains and fungi. Yakhakhoe Chi . 1999; 43:716-728.

6 : Porter NG, Wilkins AL. Chemical, physical and antimicrobial properties of essential oils of Leptospermum scoparium and Kunzea ericoides . Phytochemistry . 1999; 50:407-415.

7 : Perry NB, Brennan NJ, Van Klink JW, et al. Essential oils from New Zealand manuka and kanuka: Chemotaxonomy of Leptospermum . Phytochemistry . 1997; 44:1485-1494.

8 : Priest D. Natural antimicrobials for personal care. Chimicaoggi . 2002; 20:43-46.

9 : Häberlein H, Tschiersch KP. On the occurrence of methylated and methoxylated flavonoids in Leptospermum scoparium . Biochem Syst Ecol . 1998; 26:97-103.

10 : Yao L, Datta N, Tomas-Barberan FA, Ferreres F, Martos I, Singanusong R. Flavonoids, phenolic acids and abscisic acid in Australian and New Zealand Leptospermum honeys. Food Chem . 2003; 81:159-168.

11 : Lis-Balchin, M., Hart, S. L., & Deans, S. G. (2000). Pharmacological and antimicrobial studies on different tea-tree oils (Melaleuca alternifolia, Leptospermum scoparium or Manuka and Kunzea ericoides or Kanuka), originating in Australia and New Zealand. Phytotherapy Research 2000; 14(8): 623-629, 14(8), 623–629.